samedi 15 novembre 2008

Mondialisation et transports (1) : Flux aériens et aéroports

Le projet "World Central International Airport" (ou Al Maktoum International Airport) à Dubaï: futur centre du monde?

Une industrie surdimensionnée?

Dubaï, ville des Emirats arabes unis, célèbre pour ses extravagances architecturales (les îles artificielles en formes de palmier, la plus haute tour du monde, la ville "verte" au milieu du désert...) qui nous épatent autant qu'elles nous font nous interroger sur le futur de la planète, vient de lancer un nouveau projet grandiose: possédant déjà un aéroport international de taille très honorable (deux aérogares à 4km du centre ville et une capacité d'accueil estimée à 70 millions de passagers, soit le double du nombre de passagers qui transitent aujourd'hui par cet aéroport, très utilisé par la compagnie "nationale" Emirates, bien connue des amateurs de football), les riches investisseurs de Dubaï viennent d'inaugurer (décembre 2007), 40 km plus loin au milieu du désert, la construction du plus grand aéroport du monde. La capacité d'accueil de ces six nouvelles aérogares est estimée à 120 millions de passagers par an (le 1er aéroport mondial, Atlanta, en accueille 90 millions) et à 12 millions de tonnes de fret, c'est-à-dire trois fois plus que ce que reçoit l'aéroport de Memphis, n°1 dans ce domaine. Il faut dire que Dubaï, relais du système monde (voir p:28) a vu son trafic aéroportuaire augmenter de plus de 300% entre 1997 et 2006! Ce nouveau géant du trafic aérien devrait ouvrir ses pistes en 2017.

En parlant de géants, l'Europe n'est pas en reste, avec les deux plus gros porteurs de la catégorie construits par Airbus, un Groupement d'Intérêts Economiques (GIE) né de la fusion de 6 groupes européens de pays différents (Allemagne, France, Grande-Bretagne, Espagne, Belgique, Pays-Bas) est devenu en 40 ans le premier constructeur mondial d'avions civils avec 453 livraisons et 1341 commandes. Airbus est une filiale d'EADS (European Aeronautic Defence and Space Company), leader de l'industrie de la défense (en concurrence avec Boeing), multinationale puissante, fleuron de l'industrie européenne (110 000 salariés, 39 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2007):

L'Aibus A300-600ST plus connu sous le nom de Beluga (1994) est l'avion cargo offrant la plus grande capacité de transport: jusqu'à 50 tonnes sur 2700 km maximum. Il n'existe que 5 exemplaires, tous sont la proriété d'Airbus Transport International qui les utilise pour diminuer les coûts de transports entre ses différents sites de productions, notamment pour l'A380 (même si certaines pièces, trop volumineuses doivent être transportées par mer ou route):

Transport des pièces de l'A380 jusqu'à la chaîne d'assemblage finale à Toulouse

L'Airbus 380, ou Superjumbo, est le plus gros avion avion civil jamais construit, le 3ème plus gros avion de tous les temps. Il peut transporter de de 555 à 853 passagers avec une autonomie de 15000 kilomètres. Le premier vol a eut lieu en 2005, le premier vol commercial en 2007 sur Singapore Airlines. Une version cargo est toujours en projet: l'A380-800F pourrait transporter 150 tonnes de fret!

Les flux aériens, "marqueurs de la mondialisation"

Les flux aériens sont des marqueurs de la mondialisations, ils suivent les autres flux majeurs majeurs de l'économie mondiale, comme ceux du tourisme (passagers) et des marchandises (le fret). Pour obverser la façon dont ils marquent (au sens propre) le monde dans lequel nous vivons, il suffit bien souvent de lever la tête (30000 avions par jour dans le ciel européen) pour voir les "traces" des avions dans le ciel. Pour une vision plus globale je vous propose cette animation vidéo (qui tourne beaucoup sur internet et dont je vous ai parlé mercredi) qui retrace 24h de trafic aérien et dans laquelle chaque avion est symbolisé par un point lumineux:

24 heures de trafic aérien dans le monde....


Et en Europe?



Mais où vont tous ces avions?...

Les aéroports internationaux: lieux d'impulsion de la mondialisation

Aéroport de Paris-Roissy-Charles-de-Gaulle, 60 millions de passagers par an.

Le trafic aérien en cartes et en chiffres

Le trafic intérieur français entre 1978 et 2000 (2001), université de La Rochelle

Le transport aérien, qui vient tout juste de fêter ses 100 ans (1903: premier vol des frères Wright), permet par sa vitesse de réduire considérablement les distances: ce gain de temps, si précieux, explique la multiplication des flux aériens, nourris par la multiplication des échanges et la mobilité accrue des hommes. Les vols commerciaux ont commencé en 1919 entre la France et l'Angterre. En 1993, 1,3 milliard de personnes avaient voyagé en avion, elles furent 3,6 milliards en 2000 et 4 milliards en 2004 et 4,8 milliards l'année dernière! Mais encore plus que le transport de personnes, c'est le fret qui tire la croissance du trafic aérien: en 2007, 85 millions de tonnes de marchandises ont voyagé en avion.

Trafic de passagers aériens (2002), Sciences po cartograhie

Le trafic aérien, de personnes et de biens, se concentre dans l'hémisphère nord, là où se concentrent les hommes et les richesses. Il concerne donc principalement, l'Amérique du nord (32% du trafic global), l'Europe (31%) et l'Asie du Pacifique ou Asie Orientale (24%): c'est, donc sans surprise, la Triade qui domine le trafic. Et en particulier l'Europe et l'Amérique du Nord qui concentrent plus de 60% du trafic. Le leader incontesté restant les Etats-Unis.


Voies aériennes les plus rentables (1995), Sciences po cartographie

Les flux aériens entre les 25 premières plateformes (2005), académie de Nantes

Il faut distinguer ici aux flux intercontinentaux qui représentent 50% des flux aériens, l'autre moitié concernant les voyages à l'intérieur des continents, les flux intracontinentaux. L'importance des flux continentaux en Amérique du Nord illustre bien la place des Etats-Unis dans le trafic global. Les plus grands aéroports du monde, en nombre de passagers, se trouvent aux Etats-Unis: Atlanta avec 90 millions de passagers en 2007 est le n°1 en grande partie grâce aux vols intérieurs, même chose pour l'aéroport de Chicago classé deuxième (76 millions).

Si on ne tient compte que des vols internationaux, entre deux pays différents, c'est Londres qui arrivent en tête (62 millions) devant Paris (55 millions) et Amsterdam (48 millions).

La hiérarchie est transformée si l'on tient uniquement compte des marchandises: les aéroports de Memphis aux Nord-Est des Etats-Unis (3,8 millions de tonnes de fret), de Hong-Kong (3,7 tonnes) et d'Anchorage en Alaska (2,8 tonnes) arrivent en tête

Pour les échanges intercontinentaux on distingue 3 voies aériennes majeures:
  • l'Atlantique Nord entre l'Europe de l'Ouest et l'Amérique du Nord-Est
  • la route trans-Pacifique entre l'Asie de l'Est et l'Amérique du Nord-Ouest
  • la voie eurasiatique entre l'Europe de l'Ouest et l'Asie de l'Est

Polarisation des échanges aériens (2005), académie de Nantes

La Triade domine quantitativement le trafic aérien, mais la croissance de l'activité aérienne (passagers et fret) y est moins rapide qu'ailleurs. Si en Europe la croissance se poursuit (+6% en moyenne) on assiste à un fort ralentissement aux Etats-Unis. En Asie (+9%), au Moyen-Orient (+12%) et en Afrique (+11%) l'activité est en plein essor. C'est à Dubaï, au Moyen-Orient, que va sortir de terre le plus grand aéroport du monde.

2008: année noire? La sonnette d'alarme a été tirée en octobre dernier par L'Association Internationale du Transport Aérien (AITA). Pour la première fois depuis 2003, le trafic aérien mondial est en net recul, aussi bien pour les passagers (-2,9%) que pour le fret (-7,7%). Toutes les parties du monde, sauf l'Amérique latine (mais la croissance est en net recul), sont concernées par cette baisse. Pour ce qui est du fret, la région la plus touchée est l'Asie Orientale, -7,7%). Le constat de directeur de l'AITA est sans appel: La Chine et l'Inde "n'exporte plus car les grands consommateurs, Europe et Etats-Unis, n'achètent plus". Cette baisse rapide et brutale (30 compagnies aériennes ont fait faillite dans les neufs premiers mois de l'année, 20 entreprises de transport seraient en difficulté) va sans doute se poursuivre, malgré la baisse du prix du pétrole qui ne compense pas le recul de la demande.


Hub et plate-formes multimodales

Les plus grands aéroports, souvent associés aux grandes métropoles, sont des lieux de passage et donc de transition entre deux moyens de transports. On parle alors de plate-forme de correspondance (ou hub en anglais) et de pôles d'échanges pour les passagers, de plate-forme multimodale pour les marchandises.

Le système des "hubs" (littéralement "moyeu", le centre d'une roue)
Désigne un noeud, c'est-à-dire le point central d'un réseau de communication, celui qui assure un maximum de correspondances. Les objectifs sont, pour le passager, de changer rapidement et facilement de vol en allant d'une aérogare à l'autre; pour les compagnies aériennes il s'agit de limiter le nombre de lieux de correspondance (la concentration des activités permet la réduction des coûts) et d'optimiser le taux de remplissage des avions (synchronisation entre les horaires des vols intérieurs et ceux des vols internationaux). Par exemple, en France vous êtes obligé de passer par Paris pour aller à New York. Ce système, né dans les années 1980, dans les aéroports américains a été adopté par de nombreuses compagnies, dans de nombreux aéroports (liste ici).

Aéroport international de Dallas, 5ème rang mondial, principal "hub" ou plate-forme de correspondance de la compagnie American Airlines: 800 départs quotidiens et 84% des vols de la compagnie y passent.

Les pôles d'échanges
L'efficacité des correspondances fait aussi partie des objectifs des pôles d'échanges. Mais à la différence des hubs, le pôle d'échange à aussi vocation à accompagner le voyageur hors de l'aéroport, lui faire changer de mode de transport (pour le hub c'est d'un avion à un autre): ce noeud doit donc s'intégrer dans un réseau de transport diversifié et lié au centre urbain. Cette idée est bien illustrée par le document ci-dessous:

"Plus pratique, plus confortable, plus calme"
Plan de l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle destiné aux 60 millions de voyageurs qui y passent chaque année. De là ces voyageurs peuvent se rende où ils veulent par les airs (destinations nationales ou internationales) bien sûr, mais aussi par la route (parkings, locations de voitures, taxis, bus ou même cars à proximité de deux autoroutes) ou par le rail (RER ou TGV).

Les plate-formes multimodales
Cela désigne le lieu de transbordement, c'est-à-dire là où le fret change de mode de transport (Avion => Camion => Bateau par exemple) pour atteindre son objectif final. Ces lieux naissent du développement du transport intermodal, mode de déplacement qui combine plusieurs moyens de transports (exemple: camion + train => ferroutage) demande une logistique, un équipement et une main d'oeuvre spécifiques (ex: les dockers dans les ports). Pour plus d'efficacité les entreprises de transport utilisent les unités de transport intermodal standardisées comme les conteneurs (dont je vous reparle bientôt sur le blog).
Pour mieux comprendre en quoi un aéroport peut être une plate-forme multimodale allez voir celui du Cap dans la carte Google en fin d'article.

L'entreprise de transport MTM (Mondial Transit Multimodal) est spécialisée dans le transport routier, transport aérien ou transport maritime de marchandise en national ou à l'international.

Avions de l'entreprise de transport Fedex, qui tient son quartier général dans l'aéroport de Memphis (USA), premier aéroport mondial pour le transport de fret. Au premier plan on peut observer les unités de transport intermodal standardisées.


Le monde des aéroports avec Google Map

(ce logiciel très simple d'utilisation pourrait vous servir à cartographier votre objet dans la mondialisation...)


Agrandir le plan

Légende:
BLEU => les 10 plus grands aéroports du monde pour le transport de passagers
VIOLET => les 5 plus grands aéroports du monde pour le transport de fret
VERT => les aéroports de Dubaï
JAUNE => les 5 plus grands aéroports d'Afrique (des relais du système monde)
ROUGE => les aéroports les plus dangereux du monde (liste non exhaustive...)

LIENS
Les chiffres de 2006 sur le site du ministère de l'équipement
Les chiffres de 2007 sur Airports Council International
2008: première baisse du nombre de passagers depuis 2003 sur le site des Echos.
Les plus grands aéroports du monde...et les plus dangereux sur le site de L'Humanité (2000)
Classement des aéroports sur Wikipédia pour les passagers et pour les passagers internationaux

11 commentaires:

Léa a dit…

Bonjour, ce matin vous m'avez dit que je pouvais prendre l'énergie comme produit de la mondialisation, mais je doit choisir une énergie en particulier ou je peut faire sur l'énergie en générale? Ca va faire beaucoup si je prend l'énergie en générale de toute façon, non? Dans ce cas, qu'en pensez-vous des GNL (Gaz Naturels Liquéfiés)? C'est bon comme objet d'étude?
Merci beaucoup! A la semaine prochaine...
Léa^^

Monsieur Raingeard a dit…

C'est une très bonne idée, tu peux peut-être profiter de tes relations pour avoir des sources de travail intéressantes...

Bon travail et à bientôt.

Léa a dit…

Je ne sais pas vraiment, parceque si je fais sur les GNL mes relations ne me seront pas d'une très grande utilité. Pour ça il faudrait que je fasse sur l'éléctricité (de Paris) et je ne sais pas si ça fait parti de la mondialisation...

Léa a dit…

et pi, ce serai mieux si vous faisiez grève un jour où c'est nous qui vous avons^^

Jennifer a dit…

D'ailleurs, dommage que vous faisiez grève, on se retrouve au CDI au lieu d'être en cours d'histoire...

Léa a dit…

ensemble^^...

sharmila a dit…

bonsoir monsieur
je voulais savoir si c'éait possible de rendre notre devoir maison mercredi parce que j'avais noté pour mercredi et là j'ai à peine commencé, on me dit que c'est pour demain. je peux aussi vous rendre ça mercredi?
sharmila, TS2

Léa a dit…

Oh oui,oui,oui!!!
Repoussez-le à Mercredi!!!
S'il-vous plait!
C'est trop long je trouve! moi j'ai commencer la semaine dernière et j'ai pas tout à fait fini...
Mille fois merci si vous le faites!

Monsieur Raingeard a dit…

Pour tout vous dire je pensais vous avoir donné le devoir pour demain donc il n'y a pas de problème!! (prévenez vos camarades)

Demain on va faire de la carto donc prévoyez les crayons de couleurs et tout le matériel nécessaire (règle, feutres fins....). Prévenez aussi vos camarades, merci.

Pensez à être concis pour votre DM et à bien faire ressortir la problématique de la mondialisation!

Léa a dit…

OUIIIIIIIIIII!!!!!!
merci merci merci!!!!!!!
daccord daccord daccord!

sharmila a dit…

merci beaucoup monsieur il sera alors plus soigné mon devoir si c'est pour mercredi je vous le promets!
merci encore
(je noterai mieux mes devoirs la prochaine fois!)